CaRtHaGe Et lA DiVa

Posté le 17 mai 2007

654979453small.jpgSamira Saïd s’est hissée, à force d’acharnement, au premier rang des stars de la chanson arabe, souligne dans son dernier numéro le journal du festival de Carthage 2005. Dans un article intitulé « La consécration d¹une star », le journal indique que la star, qui donne un concert aujourd¹hui au Théâtre romain dans le cadre du 41e édition du Festival international de Carthage, y demeure depuis des années renforçant à chaque nouvel album une position qu¹elle ne semble pas prête de quitter. Le chemin de la chanteuse marocaine semble avoir été tracé, de tous temps, de pas prometteurs et de rencontres marquantes, constate le journal publié en supplément des quotidiens tunisiens « Le Temps » et « Assabah ». Samira Saïd avait débarqué au Caire, forte d¹un immense talent et des encouragements de ceux qui avaient cru en elle, souligne la publication, estimant que la rencontre avec Baligh Hamdi allait enrichir considérablement le répertoire de la jeune marocaine et la propulser au sommet. Riche et varié, le programme du Festival international de Carthage qui se poursuivra jusqu¹au 15 août 2005, prévoit des spectacles de musique, théâtre, cinéma et colloques qui se déroulent à l¹amphithéâtre romain de Carthage et dans les espaces de la Marsa et de Sidi Bou Saïd.

zInElAbIdINe

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire